Présentation des programmes et produits de formation

Présentation des programmes et produits de formation

(Première version pour apprentissage en face-à-face)

 

Pour le WP 3, titré : “Adaptation of the transferred learning products to the identified competence needs and elaboration of curricula and contents”, le partenariat a préparé les deux programmes et produits de formation suivants, première version, pour l’apprentissage en face à face :

  1. Programme et contenu de formation “ENTREPRISE ET PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DANS LE SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE ”

1.1.Le programme présente toutes les informations nécessaires : une description générale des 9 modules comprenant le contenu de la formation, le niveau de connaissances et les capacités requises, le temps total nécessaire pour traiter le contenu, les méthodes d’enseignement et d’apprentissage, ainsi que les méthodes d’évaluation.

1.2.Brève description du contenu de formation

MODULE 1 : ENTREPREUNARIAT ET CRÉATION D’ENTREPRISE

Nous abordons trois premiers critères importants lors de l’évaluation d’un concept de produit technologique ou d’une idée:

1) les fondements scientifiques et technologiques

2) le potentiel du produit en termes de marché

3) le facteur humain

Il est divisé en 7 blocs d’apprentissage:

  1. Création de l’entité

Il y a un choix limité de formes d’entités :

1. Les personnes morales C or S (les sociétés C sont taxées indépendamment de leurs propriétaires ; les sociétés S ne paient pas d’impôts sur le revenu) et les sociétés à but lucratif.

2. Les partenariats (tant généraux que limités).

3. Les sociétés à responsabilité limitée (LLC) (principalement limités à des sociétés de services)

b. Structure de propriété

Le problème est que la valeur des capitaux propres peut être évaluée de presque rien à un ou plusieurs millions d’euros.

c. Levée de fonds

L’idée posée est celle d’une équité de vente au regard de la dette convertible.

d. Idées de sources de productions bio

e. Déterminer si un concept de produit mérite d’être poursuivie en tant que société

Trois premiers critères pour l’évaluation des opportunités de production technologiques sont analysés dans ce chapitre:

1. Évaluation des fondements scientifiques et technologiques

2. Évaluation des capacités potentielles du marché au regard du produit

3. Évaluation des facteurs humains

 

MODULE 2 GESTION DES RISQUES ET DROIT DES AFFAIRES

Ce module est dédié à la présentation des modalités de reconnaissance des modèles de business dans les différents champs des sciences de la vie : thérapeutique, biologique, diagnostic, dispositifs médicaux, laboratoire clinique, et de recherche de réactifs industriels adaptés et modifiés pour apporter un bénéfice concurrentiel à l’entreprise.

Il est divisé en 2 blocs d’apprentissage, comme suit:

a. Modèle business

Toutes les entreprises opèrent dans un modèle d’affaires sous-jacent. Les entrepreneurs doivent choisir et d’adopter un modèle d’affaires optimal pour leur entreprise.

b. Outil d’évaluation d’une entreprise dans les sciences de la vie.

L’outil d’évaluation d’une entreprise dans les sciences de la vie est un modèle de calcul développé pour l’évaluation d’une activité d’entreprise et pour l’évaluation des conseils d’investissement, du potentiel de succès et des risques à gérer.

MODULE 3 MARKETING PME

Une stratégie de marketing est une démarche soigneusement préparée par laquelle votre produit apportera une plus-value et atteindra les meilleurs clients.

Il est divisé en  2 blocs d’apprentissage, comme suit:

a. Marché – définition

Cette partie est dédié à la compréhension du marché pour des produits particuliers au regard de clients existants et potentiels, qui en ont besoin et ont la capacité et la volonté de les payer. Ces marchés comportent des mécanismes ou des outils pour: (1) déterminer le prix de l’article négocié; (2) communiquer les informations relatives aux prix; (3) faciliter les offres et les transactions, (4) effectuer la distribution.*

b. Développer une stratégie marketing pour l’avenir du produit

Une bonne stratégie de marché identifie les clients cible du marché, crée une proposition de valeur pour chacun des trois groupes de clients et identifie les canaux optimaux de marché pour réussir à fournir le produit ou le service sur le marché cible.

 

MODULE 4 BUSINESS, FINANCES ET ÉCONOMIE

Le capital pour le développement de produits bio des sciences de la vie provient d’une variété de sources, chaque source ayant sa propre préférence concernant l’étape à laquelle ils investissent. Chacun de ces groupes d’investisseurs a ses propres tolérances au regard du risque d’investissement, de même que des motivations et des limites d’investissement différentes. Il très important pour l’équipe de gestion de comprendre ces motivations et ces limites, avant de lancer une campagne de collecte de fonds.

Il est divisé en quatre blocs d’apprentissage, de la manière suivante:

a. Comprendre ce qui accompagne l’argent investi : les motivations et les intérêts

b. Les sources de capitaux disponibles pour les entreprises des sciences de la vie

c. Détermination de la valeur des entreprises des sciences de la vie en phase de développement

d. Étapes de financements pour une entreprise des sciences de la vie

 

MODULE 5 FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT D’ENTREPRISE ET DU PROCESSUS ENTREPREUNARIAL

Dans ce module, le thème de la construction et de la croissance d’équipes collaboratives et interdisciplinaires, qui permettent d’identifier et commercialiser des innovations prometteuses en sciences de la vie et de développer des entreprises prospères est couvert. Il est divisé en 2 blocs d’apprentissage, comme suit:

a. équipe entrepreneuriale

b. gestion stratégique

 

MODULE 6 LE BUSINESS PLAN

Le business plan est un outil précieux pour aider les entrepreneurs à développer un plan stratégique et mieux réfléchir à la façon dont les différentes pièces de leur entreprise s’emboîtent, afin que l’entreprise aille de l’avant. Il est divisé en 2 blocs d’apprentissage, comme suit:

a. Analyse de faisabilité au regard du business plan

L’analyse de  faisabilité va permettre de déterminer si un concept d’entreprise a le potentiel pour devenir une opportunité d’affaire viable.

b. Le processus de business plan

Ce bloc présente la manière d’écrire un business plan, le contenu d’un business plan et respectivement :

1. Quelle est la demande de la clientèle et la motivation ? Est-elle susceptible d’être assez forte pour que les clients potentiels achètent la solution proposée?

2. Qu’est ce qui distingue cette entreprise de la concurrence existante et est-elle en mesure de construire et protéger son avantage concurrentiel?

3. Quelle est la taille du marché et il y a-t-il une croissance significative dans ce champ ?

4. Une équipe de qualité est-elle réunie à la tête de cette entreprise et a-t-elle les bonnes personnes pour mener ce concept ?

5. Comment l’entreprise va-t-elle gagner de l’argent ?

6. Les revenus et les profits sont-ils assez grands pour récompenser correctement les différents types d’investisseurs que vous aurez réunis ? Les dépenses et les recettes potentielles devront être travaillées pour être réalistes et conduire à une rentabilité à long terme.

MODULE 7 PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DANS LES SCIENCES DE LA VIE

Ce module est divisé en 4 blocs d’apprentissage, de la manière suivante:

a. Brevets et droits de propriété intellectuelle: questions générales

b. Brevets en sciences de la vie: aperçu historique et vision actuelle en UE

Ici sont abordés les organismes vivants – rétrospective historique. La dimension éthique des inventions dans les sciences de la vie. La Convention sur le brevet européen (CBE) et autres conventions importantes, Droit des brevets et animaux. Droit des brevets et sujets spécifiques comme les cellules micro-organiques dans les dépôts de référence. Le droit des brevets et le projet du génome humain. Le droit des brevets et des embryons humains. Recherche fondamentale : le droit des brevets et les technologies de pointe.

c. La stratégie de brevets dans les sciences de la vie

d. Gestion innovante de la propriété intellectuelle des PME

MODULE 8 DÉVELOPPEMENT D’UNE POSTURE D’ENTREPRISE DURABLE

Ce module est conçu pour favoriser l’adoption pragmatique des concepts de développement durable à travers ses cinq objectifs et préfigurer l’élaboration de modèles de développement différenciés. En fin de compte, il permettra aux créateurs de l’entreprise de revisiter le busines plan de la société au regard des facteurs et des critères de développement durable et ainsi d’affiner plus finement le positionnement du projet en termes de situation marketing et de marché

a. Approche pratique du développement durable

Les objectifs de ce bloc d’apprentissage sont de :

  • S’approprier les facteurs déterminants du développement durable
  • Identifier un pont naturel entre les activités et / ou des services du projet, y compris ses déclinaisons et les objectifs du développement durable
  • Produire un état ​​du développement durable et de ses perceptions ou pratiques dans le contexte national et local
  • Identifier les acteurs clés et / ou les organisations de référence sur le sujet.
  • Se former à revisiter le processus de réflexion et de prospective comme créateurs de la société.

b. Le développement durable comme stratégie d’entreprise

Objectifs :

  • Être en capacité de revisiter et produire des adaptations au projet d’entreprise
  • Finaliser la construction du business plan en incorporant des éléments ou des paramètres de durabilité.
  • Pré-identifier des parties prenantes et des partenaires ressources facilitant ou soutenant un projet finalisé ou une approche différenciée d’affaires.
  • Analyser la notion d’adaptation permanente.
  • Partage autour de la question de la stratégie d’entreprise prospective.
  • Clarification de la gouvernance, du management et des processus participatifs appliqués à la gestion de l’entreprise, et l’entrée dans le réseau et le partenariat.

MODULE 9 TRAVAIL EN RÉSEAUX ET PARTENARIATS

Ce module vise à analyser et comprendre les défis, les opportunités et les conditions relatives aux pratiques de partenariat et de réseaux, en se référant à l’entreprise étudiée; et, tout en travaillant le projet de création, d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer le travail collaboratif dynamique dans cette approche.

a. Culture de partenariat et de réseautage

Objectifs:

• Savoir identifier les caractéristiques, les objectifs et les types de partenariats possibles et être en mesure de faire la distinction entre les types de partenaires et les types de ressources qui peuvent être offerts.

• Connaître les modèles de business pour créer et activer un réseau local/régional

• Identifier et analyser les pratiques de partenariats existants, identifier ses forces et ses faiblesses.

•  Découvrir les possibilités de formaliser un accord de partenariat opérationnel.

  1. Méthodes et outils de management de réseau

Objectifs :

  • Être capable d’identifier les stratégies et les méthodes les plus appropriées pour atteindre les objectifs, tout en activant le réseau.
  • Comprendre la dynamique de mesure et d’évaluation des projets et communiquer les résultats à l’intérieur et à l’extérieur du réseau.
  • Analyser les possibilités et les modalités de construction d’outils d’auto-évaluation.
  • Comprendre les méthodes d’animation de groupe, les modalités pour arriver à la décision d’un véritable partenariat (technique et stratégique).
  • Être capable de négocier et de répondre aux demandes et aux besoins potentiels des différents acteurs impliqués dans le partenariat.
  • Être capable d’appliquer les techniques de résolution de problèmes dans une situation de groupe.
  • Être capable d’identifier et de gérer les conflits.

c. Partenariat pour un développement dynamique

Objectifs :

  • Être en mesure de développer des techniques pour une participation intégrée et partagée.
  • Être capable de démontrer des compétences personnelles en vue de l’intégration avec ces partenaires et les professionnels.
  • Être en mesure de développer des techniques qui visent à promouvoir la participation active de tous les partenaires.
  • Connaître les procédures et pratiques pour un partenariat continu au fil du temps.
  1. Programme et contenus de formation “ APPLICATIONS POUR DES SCIENCES DE LA VIE DURABLES

2.1. Le programme présente toutes les informations nécessaires pour structurer le contenu: description générale des modules, connaissances et capacités pré-requises, temps total nécessaire à la formation, méthodes d’enseignement et d’apprentissage, méthodes d’évaluation.

2.2. Le contenu de la formation est organisée en 5 modules et des conclusions finales, chacun aussi important pour décrire tout à la fois les nouvelles réalisations technologiques et les tendances économiques.

Module 1 PETITES ENTREPRISES INNOVANTES OU APPLICATIONS POUR DES SCIENCES DE LA VIE DURABLES

Il est destiné à soutenir l’entrepreneur bio afin qu’il soit en mesure de remplir une double tâche – (a) étudier, développer et transférer vers le marché une application durable en sciences de la vie; (b) diriger un business durable. Il est divisé en 3 modules, comme suit :

1.1.                     Caractéristiques des applications et des sociétés dans les sciences de la vie

1.2.                     Entreprise durable

La durabilité est devenue un objectif important pour la société. Pour l’industrie, la durabilité signifie l’innovation continue pour apporter des changements fondamentaux dans la consommation des ressources et la gestion du cycle de vie.

1.3.                     Applications pour des sciences de la vie durables

L’éco-efficacité des produits industriels bio et des bio-procédés peut fournir une base pour le transfert d’un large éventail d’industries vers une production plus durable.

Module 2 UN PROCESSUS TYPE BIOPRODUCTION

Étude de cas: préparation en pharmacie bio

Ce module est dédié à la présentation d’une technologie de fabrication bio. L’installation industrielle la plus complexe relative à la production de produits bio relève de la préparation de produits pharmaceutiques bio: c’est la raison pour laquelle l’étude de cas est consacrée à cet aspect.

Il est divisé en 3 blocs d’apprentissage, comme suit:

2.1. Types de bio pharmacie

2.2. Phases clefs d’un développement biologique

Le produit biologique à développer et produire débute par la découverte et les études de faisabilité caractérisant le produit ainsi que la définition de la molécule réelle et son mode d’action. L’étude et la connaissance des caractéristiques de la molécule seront importants dans la conception de la culture cellulaire et des paramètres de bioréacteurs afin d’intensifier et produire un rendement suffisant de produits pour satisfaire les premières expériences et le développement analytique. Ce produit brut sera également utilisé pour la clarification précoce, le développement du processus en aval et les études de formulation.

2.3. Caractérisation sommaire de la bio fabrication

Les premières installations de fabrication de produits bio-pharmaceutiques ont été construites principalement comme des installations de simples productions. Dans un effort pour soutenir le fonctionnement en multi-produits, les usines de deuxième génération ont été conçues avec plusieurs espaces de chaque type, les espaces étant, dans certains cas, de tailles différentes. La technologie étant disponible en tant qu’usage unique (US), la conception a commencé à basculer vers la génération suivante, basé sur le concept central voulant que la technologie US fournisse un système fermé ou fonctionnellement clos qui permettrait à des opérations unitaires multiples d’être exécutées dans la même zone sans risque de contamination croisée.

Module 3BIO AGRICULTURE ET APPLICATIONS POUR DES SCIENCES DE LA VIE DURABLES

Il est destiné à présenter les réalisations les plus récentes dans les applications agricoles et alimentaires bio.

Il est divisé en 3 blocs d’apprentissage, comme suit :

3.1. Bio Agriculture

Les produits agricoles bio peuvent être divisées en trois grands secteurs: les semences, les produits agro bio en place des produits agrochimiques, les engrais bio.

3.2. Les techniques de culture des cellules animales et des cellules végétales

3.3. Biotechnologie alimentaire moderne basée sur des  organismes génétiquement modifiés (OGM, plantes transgéniques, GMM, animaux génétiquement modifiés)

3.4. Aliments et compléments alimentaires.

 

Module 4

BIO TECHNOLOLGIE INDUSTRIELLE : BIOCARBURANTS & BIO-RAFFINERIES

Le produits de la biotechnologie industrielle sont des applications des sciences de la vie utilisées à des fins industrielles, telles que la fabrication et la production de biomatériaux. La biotechnologie industrielle utilise des procédés biologiques naturels, comme la fermentation et l’exploitation des enzymes, des levures et des microbes comme les usines de fabrication microscopiques, pour produire principalement des produits chimiques, des matériaux et de l’énergie.

Il est divisé en 3 blocs d’apprentissage, comme suit :

4.1.Biotechnologie industrielle

La biotechnologie industrielle est fondée sur la catalyse bio et la technologie bio de traitement/fermentation. La biotechnologie industrielle consiste à travailler avec la nature afin de maximiser et d’optimiser les voies biochimiques existantes qui peuvent être utilisées dans la fabrication.

4.2.Production de biocarburants

Les biocarburants sont importants pour une variété de raisons. L’énergie utilisée pour le transport dépend d’un nombre limité de combustibles fossiles tels que les produits pétroliers. Les biocarburants peuvent offrir une ressource énergétique qui est à la fois renouvelable et durable. Les biocarburants sont des carburants produits à partir d’organismes vivants comme les plantes ou les matériaux d’origine végétale et micro algues ou de sous-produits métaboliques tels que les déchets organiques ou de nourriture, souvent dénommés «biomasse».

 

4.3.Bio-raffineries

La bio-raffinerie représente un ensemble d’industries spécialisées dans la production de ressources végétales durables afin de préparer de la nourriture, des produits chimiques, des carburants et des matériaux.

Module 5 TECHNOLOGIES PARTICULIERES DES SCIENCES DE LA VIE:

Nano-biotechnologies

Biotechnologie environnementale

Ingénierie tissulaire

Il existe un groupe de technologies des sciences de la vie très important pour le développement scientifique, technique et économique de ce domaine, avec un nombre limité d’applications économiques (bio-traitements des eaux usées municipales, bio-assainissement des sols, traitement de certains effluents industriels, etc.), mais où l’intérêt dans la recherche est énorme en ce moment, en raison d’une probable valorisation dans de nombreux de secteurs.

Il est divisé en 3 blocs d’apprentissage, comme suit :

5.1. Nano-biotechnologies

Ceci se réfère à la capacité de créer et manipuler des matériaux biologiques et biochimiques, des dispositifs et des systèmes à l’échelle atomique et moléculaire.

5.2. Biotechnologie environnementale

La biotechnologie environnementale est l’intégration pluridisciplinaire de sciences et du génie afin d’utiliser l’énorme potentiel biochimique des micro-organismes, des plantes et de leurs éléments, pour la restauration et la préservation de l’environnement et l’utilisation durable des ressources.

5.3. Ingénierie tissulaire

L’ingénierie tissulaire est apparue comme un domaine interdisciplinaire qui applique les principes du génie et des sciences de la vie au bénéfice du développement de substituts biologiques afin de restaurer, maintenir ou améliorer la fonction d’un tissu ou de tout l’organe.

CONCLUSIONS: VISION D’UN FUTUR MEILLEUR

Il s’agit de présenter la vision de l’UE, en ce qui concerne le développement économique, des applications durables de sciences de la vie, effectivement utiles pour les entrepreneurs bio.

Les thèmes sont les suivants:

  1. Biotechnologie industrielle européenne: une vision pour 2025
  2. Le défi de la bio-raffinerie européenne pour 2030
  3. Le secteur de la bio-économie européenne en 2030